Les béguins

 

L’hiver, le béguin gardera bien au chaud les petites têtes et oreilles les plus fragiles, évitant aux plus petits d’être (trop) malades.

 

L’été, le revers se transforme en bord, protégeant ainsi les plus jolies bouilles des coups de soleil et de l’insolation.

Mais le béguin peut aussi se parer d’étoffes plus délicates et précieuses pour les cérémonies, tout particulièrement pour les baptêmes (plumetis, broderie anglaise, soie sauvage).

 

Un peu d’histoire…..

Originaire de Belgique, et plus précisément de Liège, le mot « béguin » vient du couvent de Béguines où les religieuses – au XIIème siècle – portaient cette coiffe, faite alors dans une fine toile de coton.

Quant au fameux béguin qui fait battre nos cœurs, il tient sa source de l’expression « être coiffé de quelqu’un » qui signifie être aveuglé par quelqu’un ….